Pages

mardi 31 décembre 2013

CABINET DE CURIOSITÉS


abasourdie 
de tant d'écris
étonnée d'avoir été
le centre de tant d’intérêt
aurais je pu oublier
ces moments de passion
cette folie furieuse 
délicieuse
tellement audacieuse
condensé d'amour toujours
cette foi en moi
chaque mot qui en dit trop
ces propos sans pudeur
témoignages de nos ardeurs
je les conserve 
à l'abri de l'oublie
sans regret
au secret
bien rangé
dans mon cabinet de curiosités.



MARIE ANGE MURCIA


lundi 30 décembre 2013

BARBE BLEUE


en croisant barbe bleue          
0153466300
elle savait déjà
qu'une sœur n'y suffirait pas
pour regarder bien au delà
de ces apparences là
Anne sœur Anne 
ne vois tu rien venir
non personne ne viendra
ne passera par là
ne saura qu'elle est ici
car ici il n'y a que celui ci
alors elle restera là
et barbe bleue 
avec celle ci ou bien celle là
il y a très peu de loi pour ça
la mort peut être
pour faire enfin valoir ses droits...

MARIE ANGE MURCIA




dimanche 29 décembre 2013

MÉDITERRANÉENNE

le veaux marin Alger voyage 2010

le cœur au bord de ma falaise
je suis prise de malaise
je chavire dans les flots
à contre courent
contre les éléments
fatiguée je flotte
ballottée sur la méditerranée
je traverse sans nager
j’échoue ou le vent me porte
j'ai vécu de porte en porte
je parle avec accent
je danse comme un volcan
je chante en pleurant
dans ce bassin
depuis les siècles des siècles
je patauge avec mon destin
celui de tous les miens
sans savoir vraiment d'ou je viens.

MARIE ANGE MURCIA












samedi 28 décembre 2013

L'INDIFFÉRENCE

aujourd'hui 
la vie 
le bruit
la musique 
se font entendre
les messages
se font comprendre
le désespoir retombe
effaçant les lueurs
de fin du monde
mais toujours pas 
un geste d'espoir 
un mot pour l’histoire
une histoire pour y croire
mon silence se vide
vide de sens
vide de substances
cerné d’indifférence...

MARIE ANGE MURCIA




vendredi 27 décembre 2013

ECRIVAIN


depuis si longtemps 
CERVANTÈS ....Tolede
j'ai posé mes crayons
aujourd'hui je donne vie
à quelques mots et j’écris
j'ai le verbe facile
mes textes s'empilent
écrasants avec le temps
ma vie qui défile.
mon cœur a une fuite
intarissable mais bénéfique 
je fabrique mes outils
pour donner un sens au récit
je sculpte mon armure
je déplace mes rivages
mon regard porte très loin
bien plus loin 
que le bout de ma main
mes phrases comme des fusains
dessinent mon destin
je peins je repeins je dépeins
et de mes couleurs abstraites
naissent tous mes desseins..

MARIE ANGE MURCIA



jeudi 26 décembre 2013

ÉVIDENCES


dire j'aime
femme à sa fenêtre 1879
Eugène Alexis GIRARDET 
ou bien je vous aime 
sans jamais dire je t'aime
croire en l'histoire 
ou bien à des histoires 
sans croire à notre histoire
pouvoir vivre 
en essayant de survivre
sans oublier de vivre
chanter 
sans que l'on vous fasse chanter
histoire de chanter
sans jamais déchanter
marcher 
sans que l'on vous fasse marcher
se replier
sans se déplier
sans jamais plier
oser
ou supposer
danser sur la lune 
ne plus croire en sa fortune
et finalement, 
irrémédiablement
indubitablement
compter pour des prunes...


MARIE ANGE MURCIA





mercredi 25 décembre 2013

ETAT DES LIEUX

                                                 Tammam Azzam "bleeding Syria"

il y a la guerre en centre Afrique
la guerre en Syrie
celle du Mali
et puis l'Afghanistan
sans parler de la Palestine
je vous rajoute l'Irak
Israël, la Corée et la Libye
quelques révolutions
quelques dictatures
voici un état des lieux bien alarmant
du monde dans lequel nous vivons.
si il faut se réjouir
réjouissons nous 
pour nos prochaines quatre saisons 
et fêtons sans bonnes raisons
ce jour qui est celui de l'an
ce premier jour et tous ses suivants
sans pour autant oublier
qu'il y a la guerre 
encore la guerre
toujours la guerre.....

MARIE ANGE MURCIA





mardi 24 décembre 2013

PAGE APRES PAGE



















Pour toutes ces émotions 
que vous ressentez en lisant
vos réactions sont nos remerciements,
elles sont la seule façon
de savoir à quoi nous servons.
Un petit clic sur j'aime,
un commentaire sur le formulaire,
un ou deux partages
pour étendre notre ramage.
Rien ne vous y engage
mais pour l’écrivain c'est un gage.
Je suis seule face à mon langage
pour faire passer les messages.
Avec un certain courage
je pose mes bagages
je grimpe les étages
rassurez vous ceci est une image
et si vous partagez mes mirages
je vous en prie dites ce que vous pensez
avant de tourner cette nouvelle page.

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 22 décembre 2013

MOTS A MAUX

des couleurs sans douceurs
des douleurs comme des rancoeurs
des pleurs sans bonheur.
moi qui suis sans terreur  
le moindre soupir me fait peur
spectatrice impuissante 
juste là pour écrire
juste pour décrire 
ce qu'il me reste à dire
pour que vous puissiez lire.
ce ne sont que des mots
jamais de trop
tant s'en faut

MARIE ANGE MURCIA
pour pascal

vendredi 20 décembre 2013

BERCEUSE

1923 DALI ..berceuse locale..maternité

ce qui coule de mes doigts
s'enroule autour de toi
comme une écharpe
faite de mes deux bras
te berçant  tout contre moi
pour voler ta douleur
te redonner des couleurs
chasser toutes tes peurs
en restant là 
j'imagine ton désarrois
alors j'invente des potions
antidotes de tes poisons
viens tout prés, encore plus prés
oh! laisse moi me servir de ma foi
une toute dernière fois
pour supplier les Dieux
mais oui tu sais bien 
ceux des cieux 
censés exaucer tous nos vœux.

MARIE ANGE MURCIA
  

jeudi 19 décembre 2013

REGALO


ceci est le début d'une histoire
avec des nuits avec des jours
du soleil en toute saison
des rayons meme à travers le béton
c'est la vie qui régale
meme si ses parts sont inégales
il faut prendre sans condition
puisque le cadeau est royal
cette vie à laquelle on tient
ce destin, qu'il soit tien ou mien
nous prolonge le cœur
Nous fait battre le sein
de la joie de se voir
au bonheur de s'entendre
de croire que ça va
sans meme savoir si ça va
ne plus avoir besoin de tout ça
pour aimer
et meme si on ne devait plus aimer ...

MARIE ANGE MURCIA


mercredi 18 décembre 2013

ESCAPADE

vue à partir de notre dame des Auzils 

à cloche pied 
tout au long de mon sentier
je sautille 
de flaque en flaque
pour éclabousser les brindilles
je m'amuse d'un rien
je m’évade pour un rien
et quelque soit mon chemin
soyez en sure je reviens.
je connais aussi quelques coins
entre mer et ciel
d'ou l'on peut voir très très loin
dans ces endroits là
ou il n'y a que moi
je retrouve souvent la foi 
alors je crois en toi parfois
de retour en bas, si si bas, bien trop bas
il n'y aura plus que moi
et seulement moi
je le sais
pour croire encore en moi

MARIE ANGE MURCIA




mardi 17 décembre 2013

SOURDINE


le silence est le nid et la musique est l'oiseau
dans le monde spirituel  la musique divine naît de l’âme meme du silence (Sri Chinmoy)

le temps si gris
nous enlève toutes nos envies
moi d'ici 
je pense à toi là bas
as tu ouvert les yeux
sur ta nouvelle vie?
je me traîne sans énergie
un peu triste
un peu vide
je pense à toi là bas
je pense à toi tout bas
en sourdine bas si bas 
que meme moi
je ne m'entends pas...

MARIE ANGE MURCIA

MUSE

Pablo Picasso...Miroir, une Muse 1935


un sentiment par jour
pour un soutient quotidien
tu liras
lorsque tu le pourras
tu verras
c'est facile et c'est pour toi
des contes
pour tes nuits et tes jours
pas trop loin de l'orient
si prés de l'occident
pour un voyage
à travers mes pages
à travers mes vagues
sans aucun naufrage
meme si parfois
pour m'en sortir ......je nage!!!!

MARIE ANGE MURCIA



lundi 16 décembre 2013

MA PETITE FOLIE



comme dans la chanson
tu es ma petite folie
mon petit grain de fantaisie
depuis peu tu es de mes amis
depuis toujours 
tu es de mes discours
j'arpente les rêves
ceux qui me restent en resserve
assise sur un coin de ciel
en cochant les bons à rien  
des bons il y en eut
des riens il en fut
et si je m’écoutais 
il n'en resterait plus
je m'accroche à certains 
à d'autres je donne la main
meme si ils sont sans lendemain
et comme dans la chanson 
je fredonne le refrain
tu es ma petite folie 
mon petit grain de fantaisie.....

MARIE ANGE MURCIA


AMERTUME


il n'était pas une fois
mais plein de fois
ou la vie s'est jouée de moi
avec quelques farces 
bien grasses
je n'applaudis pas 
je n'en rigole pas
ne me demandez pas pourquoi
je ne vous le dirais pas
ce n'est pas 
une bonne journée 
et demain sera pire je crois
je pleure sans larme
inventez moi une arme
pour détruire le mal
comme un remède
pour faire passer 
les pilules amères
que la vie soit 
la vie sera
que la peine soit 
et la peine viendra..

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 8 décembre 2013

LE PRIX DU TIMBRE


il n'y a pas cent façons de le dire
que quelques mots pour l’écrire
je donne ici matière à soupirs
de ceux qui laissent sans dire
et sans meme pouvoir écrire.
lorsque la distance 
oblige à la constance
lorsque le silence
anime la persévérance
portés par le langage
s'envoleront tous nos gages
sur quelques notes de folie
couvertes de gribouillis
ou ces quelques lignes 
chargées en guise de signe.
nos désirs enfin prit 
dans l'encre de nos plis
ce sera le voyage
cinquante huit cents en seront le prix.

MARIE ANGE MURCIA


.



jeudi 5 décembre 2013

AMIS - AMIGOS

parler de toi ou avec toi
ou ne rien dire
pour ne pas mentir
ne rien vouloir 
juste croire
à tant de belles histoires
amis amis ou pas amis
pourtant les beaux contes
en font de si bons 
et leurs sentiments 
donnent aux émotions
de très très belles illusions....

MARIE ANGE MURCIA

Chacun se dit ami: mais fou 
qui s'y repose; Rien n'est plus commun que le nom,
Rien n'est plus rare que la chose.
Jean de La Fontaine (parole de Socrate).

lundi 2 décembre 2013

SENTENCE - SENTENCIA

juste un mot ou deux
pour vous retenir en ces lieux
des expressions comme des sentences 
pour briser enfin le silence
des paroles frivoles
je dirai meme un peu folles
des paroles légères
qui glisseront dans les airs
des sons portés par le vent
des bruissements d'ailes
ou des cris de cormorans
des berceuses pour les enfants
des chuchotements pour les grands
ou des regards qui en disent long
quelques grimaces du hasard
des sourires comme des faux plis 
et des soupirs sans répit ..
vous pouvez aussi partir sans rien dire
sans esprit ce qui est bien pire
sans un mot ce n'est pas mieux 
si plus rien ne vous retient en ces lieux..

MARIE ANGE MURCIA




samedi 30 novembre 2013

TEMPS

parlons de ce temps là
puisque nous sommes 
d'un autre temps
mais qu'il nous est permis 
d'en faire encore partie. 
nous le traversons,
il se compte en années
depuis que nous sommes nés.
il ne s’arrête  jamais
meme si de temps en temps
son vol se suspend
il se rattrape 
en nous faisant payer 
le bon et le mauvais
meme sale meme beau
et contre et mi et quart et plein
un peu du tien un peu du mien
j'en ai  tu en manques
j'en prends je t'en donne
tu m'en prends tu le comptes 
quoique l'on fasse il passe
quoique l'on dise il file 
le retenir ici un court instemps
c'est très... très... temps... temps....

MARIE ANGE MURCIA

jeudi 28 novembre 2013

FURTIVE


comme le chat
chaussée de mes bottes
enjambant les citées 
parcourant les prés
j' avale les lieux.
comme un certain baron 
sur son boulet de canon,
ou bien plus qu' Ulysse, 
errant depuis des années
en voyage pour l’éternité.
traversant l'univers 
posée sur la terre
en provenance de la lune avec ma plume 
sans un mot mais pour des vers
je raconte des histoires ..
et sans mentir si mon ramage
se rapporte à mon image
je suis la furtive des contes de ces pages.

MARIE ANGE MURCIA  

lundi 25 novembre 2013

FAUX PAS

quelques pas
en terres inconnues
par delà les collines
qui dominent la ville
couvertes
d'arbres sans vie
d'arbres sans fruit
pas à pas
à petits pas
en faisant les cent pas
l’inquiétude monte en moi
et si en étant là
c’était un faux pas
et si il ne fallait pas..
ne pas se trouver là
rester étrangère à tout ça
s’enfuir loin de là 
revenir sur ses pas
et... ne pas...ne pas...ne pas...
faire un pas...
pour ne pas faire un faux pas....

MARIE ANGE MURCIA


dimanche 24 novembre 2013

MAUVAIS TEMPS

au dehors 
seul le vent chavire le temps.
à travers le verre
les mouvements muets
des feuillages affolés
rendent l'hiver inquiétant, 
perpétuel,
comme un tourment obsédant
de ce froid paralysant...
seul le vent anime le temps,
seule l'horloge, paresseuse 
comme un métronome vieillissant 
se traîne agonisante 
rendant malgré les ans
ses soupirs incessants.

MARIE ANGE MURCIA


mardi 19 novembre 2013

SILENCE



il faut le dire
Le silence - Johann Heinrich Fussli
parfois avec des fleurs
lorsque les mots
ne franchissent pas 
le cœur
il faut l’écrire
souvent avec sa plume
lorsque les mots
se mêlent aux sanglots
il faut se taire
si les mots
se vident de leurs sens
et laisser faire
lorsque les mots
ne peuvent plus 
rien y faire
alors soupirer s’éloigner
assurément en silence
au pire sans mot dire ...

MARIE ANGE MURCIA



dimanche 17 novembre 2013

DE PART LES MONTS

vue du ciel les Pyrénées 2010 voyage retour Alger toulouse

de part les monts
soufflent mes démons
ceux qui m'attirent
qui m’entraînent
ou qui me traînent.
de part les monts
vivent mes amants
ceux qui m'aiment
qui me sèment
ou me dédaignent
de part les monts
poussent les herbes folles
celles très belles
trop belles
ou immortelles
de part les monts
naissent mes désillusions
celles qui me blessent
qui me stressent
et me laissent dans la détresse...

MARIE ANGE MURCIA



mardi 12 novembre 2013

ÎLE



si je vous dis île
sculpture dans le sable de gruissan 
c'est qu’île est inabordable
je peux aussi dire lui 
sans le montrer du doigt
en épelant son nom
en gravant son prénom
ou bien celui qui, avec qui
celui sans qui ou pour qui
ce sera toujours celui ci
mais certainement 
jamais celui là
absent ou furtif
mes vagues 
se brisent sur son récif
pudiques ou drastiques
ses remparts 
restent caustiques
si je dis île, c'est pour qu’île
ou bien parce qu’île 
ou tout simplement 
puisqu'île pense à son exîle  
alors il 
repartira sur son île...

MARIE ANGE MURCIA

lundi 11 novembre 2013

SANS CRIER GARE

subitement 
sans crier gare
d'ou vient cette joie en moi
ce bonheur envahissant...
je regarde 
mais rien ne bouge
sauf le vent sur ma verdure
dans la pénombre
je reste immobile
en attente d'un signe
pour comprendre cette chaleur
qui réchauffe mon cœur
une idée me vient
mais je ne vous en parlerai point 
je voudrais tant que ce soit cela
ce message bien au delà
de nos vérités, de nos combats.. 

MARIE ANGE MURCIA

samedi 9 novembre 2013

LANGAGES

de ma langue et de mes langages
se tissent mes toiles.
sans accroche 
elles ne pendent que sur mon mur
parcourues parfois lues
par quelques inconnus
et d'autres bien reconnus...
elles s'entassent 
formant des piles numériques.
pour éditer il suffit de cliquer
pour diffuser de partager
pour lire de s'attarder
moi je compose
toutes ces symphonies
pour libérer mon esprit
les mots donnent le tempo
et ma fièvre le crescendo.
à chaque blessure sa mesure 
à chaque note sa cassure
de ma langue et de mes langages
ma liberté sort de sa cage...

MARIE ANGE MURCIA




vendredi 8 novembre 2013

VOYAGE

après quelques virées
virevoltantes
de détours en tournants
de fausses routes en déroutes
de routes en autoroutes
de bon sens en contresens
par quelques chemins sans issues
quelques issues sans secours
le voyage vaut toujours le détour
alors j'embarque et je débarque
pour disparaître aussitôt
je me déplace sans trouver ma place
je trace sans laisser de trace
et je m’égare sans prendre garde.
je vogue si un jour je vogue
je vole si un jour je vole
par delà le monde qui gronde
en deçà du monde qui sombre


MARIE ANGE MURCIA





mardi 5 novembre 2013

CYBER CONTROL




tout passe tout lasse
d'un clic tout s'efface
sans un seul mot de passe
sans aucun tour de passe passe
disparaître sans perdre la face
laisser tomber ses idées
laisser tomber ses amis
ne plus rien savoir d'eux
en changer pour d'autre
changer de pseudo
pour réapparaître dans leur dos
aimer sans compter
commenter sans argumenter
c'est notre vie de sans papier
existentiellement numérique
épisodiquement organique.



MARIE ANGE MURCIA






dimanche 3 novembre 2013

PARTAGES


confidences pour confidences
vous pouvez avoir confiance
vos maux seront bien gardés
un peu comme des secrets
rien ne sera dévoilé
confidences pour confidences
les miens ici étalés
se partagent de page en page
pour parler en toute humanité
se diffusent comme des breuvages
un peu amères et si peu sages
la vie m'a prit en otage
pour que j’écrive mes voyages
ceux du cœur, de ses ombrages
ceux des rêves et mes mirages.
je vous livre, je me délivre
sur un semblant de livre
mon recueil est informatique
sa lecture anarchique
et son message chimérique

MARIE ANGE MURCIA

       
                                                                                                                                                                 

mercredi 30 octobre 2013

TRISTESSE

tristesse du roi ..MATISSE
si je pleure parfois
ne vous en étonnez pas
c'est qu'il y a de la peine en moi
ça tourne
ça va de travers
je me retrouve la tête à l'envers
si je pleure parfois
ne vous en étonnez guerre
c'est qu'il y a de la tristesse dans l'air
accrochée à mes rêves
j’espère enfin une trêve
ce goutte à goutte perpétuel
transfuse mes amours éternels
le vent parfois sèche mes larmes
pour un instant seulement
je reprends alors 
quelques espoirs sans bagage
de ceux qui m'accompagnent 
sans poser de questions
libres de raisons 
mais gorgés de passions

MARIE ANGE MURCIA



dimanche 20 octobre 2013

CET AMOUR LA


si tu lis ceci 
puisque je sais que tu lis ici
alors c'est pour toi que j’écris cela
que je donne aux mots de la magie
c'est pour toi que je dis 
tout ce que je n'ai jamais pu dire
dans ces textes sans vergogne
sans pudeur mais pas sans cœur
je laisse les marques 
pour ceux qui me suivront à la trace
d'aussi loin que je vienne 
aussi loin que tu sois
je serai toujours là
meme si tu ne crois pas en moi
regarde moi encore une fois
avant de partir tout là bas
mais surtout ne m'oublie pas 
ici il ne restera plus que moi 
pour parler de cet amour là
celui qui est au plus profond de moi
si j’écris ceci
si tu lis cela
c'est mon cadeau déjà..

MARIE ANGE MURCIA





samedi 19 octobre 2013

LITANIE



vitrail eglise saint louis de Best
encore un moment 
juste un instant
pour laisser couler le temps
sans compter les heures
pas question de se défiler
alors il faut égrener
quelques prières 
quelques suppliques
quelques ave numériques
et toute une litanie 
en guise de cri
implorer sur son chapelet
se compromettre 
pour être exaucé 
renoncer pour se sacrifier
mais s'il vous plait avant
encore un moment 
ou juste un tout petit instant....

MARIE ANGE MURCIA

lundi 14 octobre 2013

SENS INTERDITS


quelle drôle d’inquiétude
au gout d'amertume
de mélancolie due
au silence de l'automne
parcouru de rêves inédits
avec ce mouvement de repli
cette fuite loin des interdits...
interdit de donner
interdit de se donner
tenue à distance
maintenue en instance
presque effacée
trouble et troublée
sans rire et sans pleurer
sans dire et sans oser
juste un instant pour y croire
un moment pour décroire
et l’éternité pour écrire mon histoire ...


MARIE ANGE MURCIA


jeudi 10 octobre 2013

PARFAIT

du Languedoc à la Provence
seul le vent change de nom,
et les cigales d'accent
l’azur décline ses bleus
et ses moutons dans les cieux
au bord de l’eau
comme un berceau porté par les flots
flottent nos âmes vagabondes
voyageuses sincères
perdues, sans but
pour suivre l’horizon
ou quelques radeaux sans drapeau
de mon Languedoc ou de ta Provence
quelques brises portent nos échos
celui ci sera de moi pour toi
et il t'accompagnera ou que tu sois
sois en sure
une petite douceur
pour faire passer la douleur ...

MARIE ANGE MURCIA






RIEN DE RIEN


ce sera ton jour ou bien le mien
ce sera ton heure ou bien la mienne
inutile d'y penser
alors on oublie le temps restant
comme tous sur liste d'attente
la lecture en est aléatoire
ni bons ni méchants 
ceci n'est pas une punition..
attends une minute
je prends quelques heures
je te donne une seconde
manipulés par l'horloge
nous passons notre vie 
à donner des ordres au temps
pour le défier 
nous le portons à notre poignet
nous additionnons les moments
je suis en avance tu es en retard
mais nous ne savons rien de rien
de ceux qui riment avec fin 
alors comment prédire
le dernier soupire 
ne pas savoir
et meme si je savais meme si tu savais
rien, non rien, vraiment rien , n'y ferait .


MARIE ANGE MURCIA






mercredi 9 octobre 2013

LA CHUTE




coulent les heures
lorsque le jour se meure
sans meme un adieu
sans aucune mise en demeure
sans le moindre 
soupçon de sentiment
comme une vengeance 
d'un autre temps
mais je sais
avec ou sans passion
le cœur a ses raisons
avec ou sans raison
le cœur a ses passions
à cloche pied sur le sentier
chaque pierre 
peut faire tomber
poussée d'une main décidée
la chute a été programmé
si je dois choir alors je choirai
mais comme à chaque fois
je m'en relèverai .

MARIE ANGE MURCIA



samedi 5 octobre 2013

FIÉVREUSE

http://www.informatiquesansfrontieres.org/conflits/img/womandesert.jpg



le cœur au calme
avec cette impression
d'avoir baisser les armes
renoncer pour ne plus lutter
être épuisée de tant espérer
reprendre le fil de l'idée
chantonner pour ne pas penser
parfois s’arrêter et respirer
faire passer le sanglot
essuyer le bout de son nez
marmonner quelque prénom
médire sans passion 
les mots entre les dents
la verve en berne
sans couleur et sans haine
pour enfin laisser glisser sa peine 
avec quelques frissons
comme une petite fièvre de saison..

MARIE ANGE MURCIA


mercredi 2 octobre 2013

SECRET D'AUTEUR



public ami

public chéri
dites moi vite
ce qui vous plait en ces mets
servis à chaud 
et bien assaisonnés
pourquoi 
aimez vous mes maux
pourquoi 
lisez vous tous ces mots.
je diffuse et j'infuse
je médite et j’édite
j'arrache un à un
les secrets de mon cœur
je reste discrète
parfois meme muette
je tourne en dérision 
mes propres illusions
je n'invente rien
je laisse juste apparaître
l’épaisseur de mes rancoeurs
parfois je m'enlise
et bien souvent 
il faut que je relise
pour ne laisser apparaître
que les choses permises
nul ne peux savoir 
sans connaitre l'histoire
de quoi je médis 
de qui je rugis
après qui je soupire..

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 29 septembre 2013

MENSONGE


le mensonge est tout un art
mentir n'est pas un hasard 
pour ne pas faire souffrir
en oubliant de dire
avec contrefaçon 
ou de drôles de façons
parlez moi de vous
mais surtout 
ne me dites pas tout
laissez moi supposer
laissez moi inventer
me mentir à moi meme 
déformer la vérité
décupler les possibilités
croire sans y voir 
voir sans y croire
me raconter des histoires
mentir n'est pas un hasard
mais le mensonge 
est tout un art
l'art de faire croire
l'art pour se faire avoir..


MARIE ANGE MURCIA

vendredi 27 septembre 2013

VENTE AUX ENCHÈRES



approchez approchez
sentiments à vendre
au plus offrant
en totale liquidation.
pour cette cuvée c'est bradé
dans leur jus bien mijotés 
presque une rareté
équipés pour aimer
seventies à souhait
emballage d'origine fourni
pouvant servir pour une seconde vie,
quelques ballades au paradis
et un petit tour au point du jour.
approchez approchez
ils ne tarderont pas à être adjugés
et lorsqu'ils seront enfin vendus
il n'en restera vraiment plus..


MARIE ANGE MURCIA

jeudi 26 septembre 2013

A DEUX

Ernst Ludwig Kirchner (1880-1938),
certains jeux sont sulfureux
on ne peut y jouer qu'à deux
par delà les monts et les merveilles
s’enchaînent les nuits sans sommeil
les histoires sans fin
les attentes sans lendemain..
puis ceux
auxquels on peut jouer sans être deux
ou meme sans être amoureux
sans sentiment pour de l'argent
pour des mots trop beaux
un regard ou pas d' histoire
certains jeux sont dangereux 
on y joue au moins à deux
en larme mais sans arme 
on y mise pourtant son âme
puis ceux
ou il n'y a rien de mieux
pour un moment de bonheur à deux
quelques caresses
et des serments d'amoureux....

MARIE ANGE MURCIA










vendredi 20 septembre 2013

ROBINSON


il était une fois
sur une île lointaine
battue par les vents 
un garçon du nom de Robinson
porté par ses rêves
il se ballade seul sur la grève
sans age depuis son naufrage
ou va t il?
 a quoi pense t il ?
un bon geste pour lui
envoyez lui vendredi
moi c'est jeudi
 je n'ai aucune chance avec lui
à un jour prés c’eut été Parfait.

MARIE ANGE MURCIA


jeudi 19 septembre 2013

PROMESSES

ma petite fantaisie
accrochée sur mon écran bleu
ma petite rêverie 
descendue tout droit des cieux
en écoutant toutes ces musiques
bénies des dieux
en caressant toutes ces images 
avec celles et ceux
je tourne les pages 
et je fais de mon mieux
sans oublier les malheureux
j’épingle des photos sans lieux 
sans mémoire ni age
je chasse tous mes ravages 
et je compose avec les dieux
je promets mon âme
je tombe les armes
et je laisse glisser mes larmes
j'en oublie les sarcasmes 
et quelques uns de mes fantasmes
désormais je serai sage 
meme avec quelques rages
certains orages et tous mes gages..

MARIE ANGE MURCIA





mercredi 18 septembre 2013

NARBONNAISE


fouettée par le vent tiède
de cette fin d’été
je me balance dans ma robe
bien plus bleue 
que celui des cieux
qui virevolte sans vergogne
insouciante de me déshabiller...
d'un pas peu pressé
je savoure la beauté de ma cité
le long des quais
la ballade se fait rêveuse
en suivant le canal
des halles jusqu'à la cathédrale
en changeant très vite de rive
par la passerelle 
de l'entre deux villes
je rejoins 
le monde des inquants et des drapiers
puis très prés de la charité
enfin, cette maison colorée
dans laquelle je ne suis pas née ...

MARIE ANGE MURCIA