Pages

mercredi 31 juillet 2013

A TÂTONS

les mots vont et viennent 
pour ma part ils viennent 
plus souvent qu’ils ne vont
ainsi s'installe l’incompréhension
ainsi  se brisent les passions
pour ne pas dire
pour ne pas écrire
le moindre de mes soupirs
le moindre de mes désirs
surfant sur les vagues de mon cœur
j'ai parfois le mal de mer
parfois le mal de toi
bien plus souvent le mal de moi
à croire tant d'histoires
même celles d'un soir
racontées dans le noir
à tatons du bout des doigts
pour effacer sans savoir
les mensonges de nos yeux
ceux de nos cieux
et de tous nos Dieux.......


MARIE ANGE MURCIA



mardi 30 juillet 2013

PAUPIERES CLOSES

comment croire
ce que l'on voit dans son miroir
dans son reflet sans complaisance
ces images furtives
blessantes, caressantes ou inutiles
ou sont les regards subtils
qui donnent de la beauté
à ceux qui se sont égarés.
d'un clin d’œil 
d'un battement de cils
pour partager l'invisible...
paupières closes
pour retenir les approches sensitives,
larmoyer sans essuyer
pleurer pour laver
les tempêtes du passé,
de cette eau venue du cœur
débordante bouillonnante  apaisante...
suivre des yeux
les sursauts, les accrocs,
afin de comprendre 
même savoir
sans fuir du regard .....

MARIE ANGE MURCIA

samedi 27 juillet 2013

DECAN



du haut de tous ces degrés
d’un été bien chauffé
circule autour de mon tropique
des sentiments de panique
par quelle prévision dois je commencer?
celle de la rencontre de l’élu de mon cœur
ou la trahison de quelques sœurs?
de planètes en tropiques
de thème astral en maisons
d’espérances en désillusions
pour une même prévision
nous sommes légions.
pour que mon avenir soit crédible
doit il passer par un calcul astrologique?
ne plus vivre sans son oracle
ne plus marcher sans ses dés...
en attente d'annonces sympathiques
pour une vie paradisiaque
s'en remettre au ciel et à tous ses zodiacs

MARIE ANGE MURCIA




jeudi 25 juillet 2013

ECOUTE

je voudrais que tu saches
afin que tu comprennes
que je ne suis pas 
du pareil au même
que mes rêves 
vont au delà de mon sommeil
que je cherche à tâtons
les miettes 
tombées de ma raison
je donne mes passions 
à qui veut bien prendre
même si cela peut surprendre
de mon torrent 
coulent toutes mes chansons
celles du matin chagrin
celles de mes nuits trop grises
je collectionne les non- dit
je donne à Marie 
des moments de répit
en écrivant des suites sans mépris
je claque les portes de colère
je m'arrache la gorge en hurlant de prieres
si mes pas me portent encore
c'est qu'ils me porteront encore
pour suivre cette lumière
celle des amours de toujours
celle des amours sans retour
de nul part et sans détour
je voudrais que tu saches
afin que tu comprennes
toutes les raisons de ma peine....


MARIE ANGE MURCIA

mardi 23 juillet 2013

LE MAL DE MOI

echinopsis de nuit sous la pluie sur ma terrasse




j'ai tant de peine
pour tous ceux que j'aime
leurs histoires
leurs déboires
les va et vient 
de ce destin si vilain
les coups du sort
semblables aux miens
revenant de loin de si loin
il ne me reste plus rien
solitaire dans mes manières
sauvage comme un animal
je reste au fond de ma tanière
pour ne plus avoir mal...

MARIE ANGE MURCIA





samedi 20 juillet 2013

MADEMOISELLE




appelez moi mademoiselle
pour survoler à tire d'ailes
les méchants 
ceux qui sentent pas bon
me souvenir du bon vieux temps 
lorsque mon père était encore vivant
j'avais dejà vingt ans
mes deux ailes et toutes mes illusions
pas assez de cervelle
pour choisir les bonnes solutions
pourtant je suis toujours la même 
préservée par le temps
perchée sur mon carrousel
je tourne en rond
au meme rythme que les saisons 
du haut de ma citadelle
j'evite tous les cruels
je choisis mes emotions
je m'endors chaque soir en chansons
en attendant le prince charmant.


MARIE ANGE MURCIA







ET APRES

PANDORE


Après avoir traversé le désert 
Que me reste t il à visiter?
Désenchantée par le voyage
Me revoilà étonnée par mon age..
Bercée de souvenirs
Que me reste t il comme avenir?
Ai je le droit de croire
En cette drôle d'histoire
D'il était une fois..
De passage dans ce monde
Entrerai je dans la ronde
Pour quelques tours de piste
Quelques voyages sans risques
Soulagée, libérée désinhibée 
D'un passé bien plus léger
Ne serais je pas en partance 
Pour reconsidérer mes croyances?



MARIE ANGE MURCIA




jeudi 18 juillet 2013

CRISE DE FOI


j'ai quelques rages en moi
certaines belles batailles
de petits combats, 
de grands ébats
qui ont tout fait passer
en évitant de trépasser
pour avancer sans trop glisser
mais trouver encore 
la force de prier
pour me faire pardonner
en saluant la mère
en suppliant le père
fêtant les saints
ceux des cieux 
et même les miens
réapprendre à croire
pour retrouver la foi
partir en croisade
apprendre d'autres Dieux
régnant en maître 
dans d'autres lieux
chanter quelques louanges
se faire passer pour un ange
aimer son prochain
mais pas comme soi même
surtout pas comme moi même
encore moins comme toi même

MARIE ANGE MURCIA 

dimanche 7 juillet 2013

ABECEDAIRE




mon petit alphabet
fait de lettres et de participes passés
de mots rigolos 
d'accents pointus
parfois graves parfois aigus
de conjugaisons assassines
d'homonymes, synonymes,
conjonctions et interjections
pour ma page d’écriture
toutes mes lignes sans rature
écrites avec application
au pluriel ou au singulier
avec des pleins et des déliés
à l'aide de mon crayon à papier
ma mine de graphite bien taillée
pour remplir les feuilles de mon cahier
écrire sans faute
écrire pour d'autres
avec toutes les lettres 
de mon abécédaire 




MARIE ANGE MURCIA








samedi 6 juillet 2013

UN PEU BEAUCOUP





je laisse 
l'amour aux pommes 
les histoires 
aux bonnes poires
la passion à ses fruits
la liqueur 
à son parfait amour
toutes ces belles douceurs 
pour faire passer 
les pilules amères
avaler les couleuvres
gober les belles salades
je préfère vivre 
comme une herbe folle
chanter 
comme les cigales
danser 
avec les loups
aimer à la folie
aimer à en mourir
mourir 
pour ne plus souffrir
je t'aime, un peu, beaucoup, 
à la folie?
moi...
mais...... pas du tout....!

MARIE ANGE MURCIA


vendredi 5 juillet 2013

SALAMMBO



PLAGE DE SALAMMBO




j'ai connu un endroit 
loin de chez moi
un rivage au soleil, 
une petite plage comme un mirage
dans cette ville que l'on nomme Carthage...
allez savoir pourquoi
je ne le sus que bien plus tard
la vie me faisait là 
un cadeau très beau
entre Hannibal et port punique
romanité et site archéologique
c'est ainsi que je vécus à Salammbo
impasse du sacrifice...
ça ne s'invente pas
ça ne s'oublie pas
je suis passée par là 
dans cet endroit
comme une histoire
l'histoire de mon conte
de ce conte bien plus qu'Oriental
de mes mille et une nuits
loin de mon paradis......

MARIE ANGE MURCIA





jeudi 4 juillet 2013

ZEPHYR

Zéphyr et Chloé Sandro Botticelli "la naissance de Venus" 

ce petit air qui file et s'infiltre 
fait battre le cœur de ma maison
renouvelle les senteurs
soulevant les voiles de couleur
aérer pour ne point étouffer
en frémissant sous la caresse du vent
surtout ne rien fermer
profiter de cette fraîcheur de l’été
entre ces murs naturellement climatisés
les soupirs des volets
nous en disent long 
sur l'intensité de l’élément
surtout ne pas oublier 
de bloquer les portes affolées.
quelques papiers finiront par s'envoler
trop loin pour être ramassés
laissons les s'amuser..
embusquée prés de l'entrée
je reste sans bouger,
décoiffée par le zéphyr
sans même envie de sortir.
j'entends le linge claquer 
pour se faire sécher...
je delegue tous mes pouvoirs
à ce petit vent du soir
en restant sans bouger, seule, dans le noir....



MARIE ANGE MURCIA





mardi 2 juillet 2013

LA ET BIEN LA

étant là et bien là
par ici ou bien par là
d'ici ou peut etre de là bas
à la portée de tous
mais insupportablement 
ignorée de certains..
cernant mes envies
au gré de mes moyens
me contentant de mon quotidien
travaillant dans l'urgence
disons même sans aucune assurance
sans gloire sans histoire
ni d'amour ni d'un soir
m’effaçant devant l'agitation
de toute cette troupe de bouffons..
à grand renfort d'anticorps
bravant l'opinion encore et encore
sachant ce qui se dit de mon passé 
sachant ce qui se dit de mes idées
devant mes erreurs à ma candeur
ma naïveté et ma trop grande liberté
ne recherchant pas les honneurs
et ne croyant pas au bonheur
n’étant pas 
pour cette lutte incessante
contre les affres du temps
ces paradis artificiels 
qui sont si loin du ciel
cette telerealité un peu trop maquillée 
cette trahison des bons sentiments
lorsque tout passe par l'argent
et c'est ainsi que, 
je suis là et bien là
d'ici ou bien de là
à la portée de quelques uns 
étrangement ignorée de certains 
et de bien d'autres....


MARIE ANGE MURCIA