Pages

vendredi 31 janvier 2014

NOCTAMBULE


cette petite musique sans bruit
c'est la nuit que je la prie
c'est dans le silence que je l’écris
de mon clavier muet
tombent des valses ou des menuets
quelques mots à propos 
d'autres sans trop 
c'est ainsi que je compose
toutes mes histoires en prose.
derrière mes portes closes
encore des sujets que je n'ose
sur des souffrances à haute dose
mon ordonnance me prescrit
des remèdes pour mes non dits
des textes pour mon esprit.
si je pleure c'est de l'encre
je cris et j’écris 
je dis et j’édite
je saigne et je signe...

MARIE ANGE MURCIA

jeudi 30 janvier 2014

INVENTAIRE


dans un tiroir 
toute mon histoire
à peine entrouvert 
déjà je m'y perds.
sortent de là 
mes petites misères,
certaines 
des romances aux goûts amères
d'autres
des sentiments laissés à l'abandon.
les souvenirs s'entassent pèle- mêle
sans la moindre importance
si ce n'est 
la preuve de mon existence ..
repliés dans un coin
en quatre comme en vingt
ma souffrance et mon chagrin..
puis il y a toi
que je n'attendais pas
bien à l'abri dans un étuis,
sans ouvrir, je sais déjà
pourquoi tu es là,
entre mes trêves et mes combats...
je trouve le destin moqueur 
un peu taquin et si mesquin..
pour ne rien laisser paraître
dans ce tiroir, dans le noir, sans espoirs 
paraissent enfin
paressent sans fin  
tous mes rêves et mes festins.....

MARIE ANGE MURCIA

mercredi 29 janvier 2014

NOSTALGIA

                                                         tonada de luna llena

Du temps
ou je portais mes enfants
comme on porte 
un morceau de soi
avec mes battements de cœur
au rythme des leurs
Du temps
ou je portais mes enfants
comme on porte un drapeau
aux couleurs de mon histoire
mon histoire étant la leur
Du temps 
ou je portais mes enfants
comme unique chanson d'amour 
en attendant 
qu'ils me chantent les leurs
Du temps
ou je portais mes enfants
tout contre moi
pour qu'ils aient moins peur
en souhaitant
que leur vie ne soit pas un leurre 
Du temps
ou je portais mes enfants
avec mes rêves
en espérant 
qu'ils réalisent les leurs...
Du temps.........................

MARIE ANGE MURCIA

mardi 28 janvier 2014

LA DAME ET LE ROI




mon cœur bat 
avec cette cadence 
d'il était une fois
mon petit conte de fées à moi.
de mon donjon je vois
bien plus loin
que mon royaume d'en bas.
pas besoin de porte voix
pour faire parvenir jusqu'au roi
quelques poèmes sur mon état.
à me languir de vous
dans ce château aux mille détours
j'attends votre retour
pour vous conter mon amour.
de votre guerre de vos combats
vous me direz vos exploits.
a votre bras mon écharpe de soie
si de votre cœur j'en détiens les droits.
vos chevauchées fantastiques
vous ramèneront vers moi
alors je tisse pour vous 
une étole de choix.
c’était il était une fois 
ce sera encore une fois
cette fois là, comme toutes les fois,
lorsque j'attends le roi 
si jamais ne revient vers moi...

MARIE ANGE MURCIA


lundi 27 janvier 2014

JEU D'ENFANT


au milieu de mon bois
il n'y a que moi
pour jouer à cache cache
je peux compter jusqu'à trois
je ne te trouverai pas
puisque tu n'es pas là
je cherche encore une fois
peut être sure que tu n'y es pas
courir sans savoir pourquoi
en perdre la tête  de joie
disparaître un moment
réapparaître un instant
c'est mon jeu d'enfant
traversant le temps
d'arbre en arbre
de taillis en fourrés 
pour finir 
échevelée, essoufflée   
et complètement épuisée..

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 26 janvier 2014

AMOR


sans penser 
que l'amour soit un droit 
Amor and Psyché..
Johann Heinrich Fusli
il arrive
là ou on ne l'attend pas
il s'invite
et c'est souvent 
la première fois.
tôt ou tard
peu importe l'histoire
il s'installe 
pour un peu d'amour heureux
combien de malheureux
l'amour n'est pas en soi
il se provoque, il se côtoie
il aime le hasard
les histoires d'un soir
les grains de folie 
ou pour la vie
il se moque du temps
de l'age ou de l'argent
il reste accroché
là ou l'on ira pas le chercher
pour un peu 
parfois si peu
avec ou sans
il attise nos sentiments
il fait rugir nos démons
et nous attaque désespérément........

MARIE ANGE MURCIA

samedi 25 janvier 2014

POSTÉRITÉ


revenus de notre avenir
nous reviendrons de notre passé
Picasso
Marie Laurencin
nous garderons au secret
nos baisers d'enfants gâtés..
avec violence et sans pitié
la vie nous a régalé,
pour avoir consommé
nous avons payé....
nos regards 
se sont croisés trop tard.
c'est dans le noir 
que nous mesurons 
la fragilité de l'histoire
et dans nos rêves notre réalité .
la virtualité incessante 
de nos échanges
nous offre l'immortalité
notre conte est bon..
de la vérité 
il ne restera que notre cliché
plus personne pour l’authentifier 
nos prénoms peut être
pour la postérité...


MARIE ANGE MURCIA






vendredi 24 janvier 2014

INTUITION


le miracle de la vie
la renaissance en fait partie
après des jours à se battre
après des nuits à combattre
un petit matin on revient
on se sent pardonné
on a envie de donner...
à chaque goutte d'amour
on transfuse on savoure,
le miracle de la vie
c'est une seconde vie
ici avec ses amis.
comment ne pas le savoir
puisqu'un de ces soirs 
on se dira bonsoir
mais là c'est la vie, 
le premier cri
c’était écrit 
je le transcris 
j'en ai rêvé toute la nuit
au matin 
c'est toi qui me l'as dit..

MARIE ANGE MURCIA 






jeudi 23 janvier 2014

FANTASSIN


rien dans mon âme
Edouard Detaille 1885
ne me servira d'arme
je suis sans défense
face à toutes les offenses
je refuse le combat
pour des batailles sans foi
battre la campagne
à la recherche d'une proie
ôter la vie ou rester sans vie
marcher au pas
vivre comme un soldat
chanter à la gloire du Roi
partir en guerre
revenir en bière
entendre pleurer sur moi
finir aux fers ou en enfer
être chanceux ou dans les cieux
le choix des larmes 
est bien curieux
pardonnez moi
ne m’en-veuillez pas
si j'en déserte les lieux.

MARIE ANGE MURCIA

mercredi 22 janvier 2014

SANTA CRUZ

http://samcruz31.forumetudiant.biz/t2403-visite-a-santa-cruz-oran

dans ma boite d'images     
se retrouvent pèle mêle
des visages sans age
certains sans nom
d'autres sans pardon
mais la plupart
vivent encore dans ma maison
je les aime pour ce qu'ils sont
les racines de mes démons
la glaise de mes artères
la matière de mes pulsions
je me pare souvent 
de mes plus belles illusions 
pour entamer l'ascension 
de cette colline de piété
cernée de fortifications
mon regard se tourne vers l'horizon
et toujours la meme question
retrouverai je un jour ou l'autre
le chemin de ma maison?  

MARIE ANGE MURCIA  

mardi 21 janvier 2014

VITRINE

envolées les idées
les plus belles pensées
enrayées les fables
les contes et  légendes
relire pour transcrire
écrire et souscrire 
si je persiste si je signe
ces quelques lignes
ma petite vitrine,
j’édite 
ma motion de censure 
avec des mots à demi 
mes paraboles
tous mes non dits
je réinvente ma vie
et un à un tous mes dénis...

MARIE ANGE MURCIA

lundi 20 janvier 2014

LES RAISINS SANS LA COLERE


il n'y a surement pas de quoi rire
dans tout ce qui nous arrive
lorsque le monde dérive
lorsque pour un bout de pain 
on essaye d'atteindre l'autre rive
lorsque le salut est dans la fuite
des années après nous revivons 
dans les yeux des réfugies
ce qui devait se passer 
dans ceux de nos aînés;
sans savoir ou ils allaient
ils se laissaient entraîner
de part là ou le vent venait
quitter son pays
pour croire à nouveau en la vie
chercher sa place
ne plus revoir sa famille
et tout cela sans un cri..

MARIE ANGE MURCIA 

dimanche 19 janvier 2014

RESSAC

j'ai quelque peu voyagé
à vrai dire si peu
partir pour ne plus revenir
c’était mon avenir 
le plus cher de mes désirs 
mais brisée par le ressac
me voici en vrac
à vider mon sac
je vis ici 
loin de mes envies
dans une de mes patries
que je n'ai pas choisi
seules les vagues se baladent
sans mourir elles repartent
sans sourire elles me narguent
les gens voyagent pour si peu 
et moi tellement peu......

MARIE ANGE MURCIA





samedi 18 janvier 2014

CHÂTEAU DE SABLE


au plus faible de ma résistance
lorsque la fatigue se fait sentir
je nage à contre courent
sur des plages merveilleuses
je me laisse porter par le vent
je survole mes bons moments
je caresse quelques instants
à la recherche de mes sentiments
je me renverse au soleil
sur le sable chaud
tout au bord de l'eau
avec le cœur à fleur de peau
pour quelques naufrages
quelques sabordages
quelques illusions avec Robinson...

MARIE ANGE MURCIA


mercredi 15 janvier 2014

EXERCICE

et si j’écrivais une lettre
de celle qui parle d'amour
mais sans amour
ni histoire d'amour
disons
un petit exercice dangereux
pour quelques jeux
heureux ou malheureux
heureux ou bienheureux
quelques heures à deux
sans vœux  sans aveux
juste pour écrire un peu....
et faire lire
tant que faire se peut...

MARIE ANGE MURCIA





mardi 14 janvier 2014

CRUELLA


le port d'Oran vue de Santa Cruz

de toutes mes histoires,
les plus belles 
sont souvent les plus cruelles.
tu es de celles
un peu rebelles
bien plus qu'irréelles
et avec elles 
de ma citadelle
je repeins chaque matin 
de couleur chagrin
mes espoirs sans lendemain.
j’espère pour un rien
je pleure pour bien moins
je renonce c'est certain... 
pourtant de toutes mes histoires
c'est la plus belle 
la plus irréelle
et je le sais la moins cruelle...


MARIE ANGE MURCIA



















lundi 13 janvier 2014

EN SECRET


je voudrais 
m'approcher de toi 
tout doucement
sans un bruit  
te parler tout bas
te susurrer à l'oreille
quelques secrets d’état
tous mes rêves inachevés
mes combats sans loi
je voudrais te bercer
de mes deux bras t'enlacer
te serrer tout contre moi
te caresser 
comme on caresse un enfant
pour ses peurs
éloigner ses douleurs
t'embrasser 
t'apaiser
veiller sur tes soupirs
dormir
en oubliant les heures....

MARIE ANGE MURCIA



samedi 11 janvier 2014

DEMAIN


comme juste avant un dimanche
Studio Hollywood Oran  Moi dans la robe cousu par maman 
une belle journée 
en robe blanche
du soleil plein les yeux
avec des reflets 
à faire des envieux
je marche 
au grès de mes errances
en faisant 
quelques pas de danse 
regarde bien
je ne suis pas si loin
peut être à rêver dans un coin
ou pleurer 
au creux de mes mains
je suis 
comme la lumière du jour
je reviens toujours
meme sans atours
aussi bête qu'un amour
vite demain 
c'est déjà trop loin
vite demain ce sera dimanche
je porterai ma robe blanche
ou peut être rien 
peut être bien que demain 
je serai sans rien...

MARIE ANGE MURCIA






vendredi 10 janvier 2014

DE L'AIR

parce que la peur
a envahi mon cœur
parce que ce qui se passe
ne me laisse plus d'espace
j’étouffe sans un cri
ensevelie
sous ma propre vie
de l'air je veux de l'air
du vent dans ma maison
de la musique et des chansons
parler la langue de mes parents
écrire comme un enfant
tailler mes crayons
gommer et recommencer
revisiter la terre
revenir d'un autre monde
abolir l'enfer
m’asseoir à la droite du père
et m'endormir prés de ma mère.

MARIE ANGE MURCIA


jeudi 9 janvier 2014

GRIMOIRE


sorties de mon grimoire
de mon livre d'histoires
toutes ces magies illusoires
un peu blanches un peu noires
ont transformées ma mémoire
je ne m'attendais pas à te revoir
tous ces ans comme cent ans
pour apparaître disparaître
me font tourner la tête 
derrière ma fenêtre
j'attends un miracle peut être
demain je ne croirai plus en rien
alors en cette nuit de magie noire
je formule tous mes espoirs
je rassemble tous mes écrits
je dérange mon esprit
je pique au vif mon dépit
et je traverse ce satané miroir 
encore et encore pour te voir.

MARIE ANGE MURCIA
















mercredi 8 janvier 2014

DÉPRESSION

Vincent willem Van Gogh
au seuil de l'eternité
1890 
la lumière du jour
si triste sans ses atours
dégouline en perlant
assise dans ma cour 
sur le banc
sans rayon
sans souffle 
sans vent
et ce soleil transparent
et ce ciel grisonnant
et ces pleurs sans passion
la saison 
en est la raison
installée sans caution 
elle s’étale de tout son temps
et fait la loi dans ma maison.. 


MARIE ANGE MURCIA





mardi 7 janvier 2014

REVUE DE STRESS


mon  année va s’étaler
Oran 1974
jusqu'à s'en aller
douze mois à patienter
avec au milieu un bel été
des centaines d'heures à tuer
quelques moments de gaietés
plein d'histoires à traîner
des rêves en bataille 
des combats sans mitraille
des petits matins chagrins 
sans amour pour le lendemain
une mère à porter
quelque fois à bercer
seule face à la destinée
chaque jour je puise mon eau
dans mon sceau 
je n'y trouve que des mots
certaines images surnagent
un peu flétries avec l'age 
ma mémoire s’étale
jusqu'à s'en aller
ma mémoire déraille
j'en comble les failles
pour être sure 
de mon éternel mirage...

MARIE ANGE MURCIA 



lundi 6 janvier 2014

CACHE CACHE


invisible 
je joue à cache cache 
autour de mon miroir
sans me voir
transparente
j'arpente les couloirs dans le noir
si tu m'y croises 
ce sera sans me voir
inaccessible
je me plisse je me dévisse
et je me glisse 
d'ou on ne pourra m'apercevoir 
inabordable 
le serais je encore
si ces pas là 
viennent vers moi 
et que je ne saurai 
ou me cacher
pour ne pas me faire voir



MARIE ANGE MURCIA





dimanche 5 janvier 2014

NIVÔSE


les jours passent
l'an trépasse
notre calendrier s'efface
ici  l'agenda se remplace
nous avons fêté
les premiers jours de l'année
ce mois là
se prénomme dejà  janvier
on y verra 
les mages arriver
l'hiver s'installer
et des tas d'heures 
sans lueur
le froid dépassera la dose
et pour cause
la faute en sera à Nivôse 

MARIE ANGE MURCIA


samedi 4 janvier 2014

RITOURNELLES

Dali

passent les musiques
tournent les chansons
drôles de sensations
drôles de communications
sans message sans destinataire
faisant le tour de la planisphère
restent nos ritournelles
tous nos artistes
empilés dans nos playlists
et les rengaines qui traînent
comme des complaintes
de tous nos chanteurs
avec leurs mélodies du bonheur.

MARIE ANGE MURCIA








vendredi 3 janvier 2014

VA ET VIENT

ce va et vient
de l'an qui s'en va 
à l'an qui s'en vient
toutes ces histoires 
commençant si bien
tous ces soirs
retombant sur rien
nos beaux romans
modèles de nos amants 
immuable va et vient
de nos amours sans fin
ou ça va ou ça vient
ni plus ni moins
mais il suffit de presque rien
parfois d'une petite miette de pain 
pour retrouver son chemin
et de l'espoirs jusqu'au lendemain...


 MARIE ANGE MURCIA

jeudi 2 janvier 2014

PASSE MURAILLE

marie ange Murcia 1970
le clown triste

mon ami ne me parle plus
mon ami ne me voit plus
comme si je passais au travers
des murailles et des murs
sans paroles sans murmures
ombre sombre 
je pleure en prose
je me décompose 
je suis triste à haute dose
si je traîne encore ici 
si tard dans la nuit 
c'est pour mon esprit 
la tournures de mes écrits
mes espoirs et mes cris
je suis au milieu de ma nuit
avec et surtout sans lui

MARIE ANGE MURCIA








mercredi 1 janvier 2014

PAPIER FÂCHÉ




cette feuille blanche 
me regarde de travers
elle refuse un dernier vers
elle n'en a rien à faire
elle refuse les mots
bien trop gros 
pour sa si jolie peau
mon encre déteint
et ne s'accorde plus avec son velin
mon papier est fâché 
de peur de le froisser
je laisse glisser mes pensées
j’éloigne ma plume et mon encrier
je ne veux plus le voir
tant pis pour notre histoire
j'irai écrire ailleurs
chez son voisin le calepin
ou sa voisine la pelure
j'irai le tromper
c'est bien décidé 
avec mon cher petit clavier.

MARIE ANGE MURCIA