Pages

mardi 20 juin 2017

EXIL

Antoon Van Welie or Van Wely

Penchée
lourde de mes penchants.
Basculante
à la renverse comme on se verse,
évidée, c'est évident, évidement.
Arrangeante, autant que dérangeante,
blessée, délaissée mais forte,
inutile que l'on me porte.
J'abandonne et je donne
mes dons mes pardons,
mes coffres,
mon miroir, mes armoires, mes espoirs
et je me relègue
dans un exil, une terre d’asile 
terne, éteinte presque sans teinte
loin tres loin, hors d'atteinte .....

MARIE ANGE MURCIA



samedi 17 juin 2017

VENTRILOQUE


Ventriloque,
porte parole,
je parle, je marmonne,
comme d'autres suffoquent.
Je récite avec mes tripes,
je triche comme je respire.
Un peu marionnettiste
un peu illusionniste
je sème la pagaille dans mes entrailles.
Ventriloque,
à la bouche muette
au ventre pipelette....

MARIE ANGE MURCIA



vendredi 9 juin 2017

PLAIRE


Sans atour depuis toujours,
dans l'ombre,
mon regard n'a plus droit au hasard.
Peu importe l'espace que l'on se donne,
pourvu que l'esprit vagabonde.
On peut jouer, aux souhaits, aux regrets,
faire rebondir tous nos soupirs,
Passer du temps avec d'autres amants,
et croire en l’histoire, même d'un soir.
Mais restons enfants un instant,
voire sans se faire voire 
regarder passer nos parents,
se prendre par la main comme des grands.
Serrés, en secret,
à l'abri des regards indiscrets
comme si de rien n’était.
Parcourir le moindre de nos désirs
avec plaisir, pour le plaisir,
faire semblant d’être indifférents,
se frôler et résister à la tentation
et plaire, plaire, pour mieux se plaire .....


MARIE ANGE MURCIA

mercredi 7 juin 2017

90 YEARS


 L'indifférence
nous rend dépendant de l'absence,
tout est mieux en d'autres lieux.
Ici, ici se meurent nos aïeux
sous l’œil écœuré de la parenté,  
c'est ainsi que se jettent des sorts 
se maudissent les princes consorts .
J'accompagne au bagne,
là ou l'injustice fait justice,
à la petite cuillère
de mille et une manières
en mille et une nuits
sans bruit, dans l'oublie,
celle dont je suis le fruit.
je reste abasourdie
de tant de dénie. 
Ici, ici se passe la vie 
se meurent les envies
se moquent les enfants chéris.
ici, ici se vit mon propre oublie 
notre lente agonie....
Happy Birthday Mom...!!

MARIE ANGE MURCIA

mardi 6 juin 2017

VALSEUSE



Pascal LAZZAROTTI  valse rouge de taffetas et dentelles
Espoir,
tout mon avoir, tout mon savoir.
Rêves,
avec miel et gouttes de soleil,
sourire de mes immortels.
Je parle, j’écris,
ça fait mal, ça pousse des cris,
paroles et musiques,
textes tout est dit.
Longue mélodie aux airs favoris 
va et vient de ma folie.
Longue maladie 
aux rêves interdits 
immense parodie ...
Et j'enfile mes bas,
mon costume de Diva,
et c'est parti pour un tour, 
des détours, 
une petite valse avec mon amour.

MARIE ANGE MURCIA










lundi 5 juin 2017

TOURMENTE


C'est la frousse,
Sans cesse à mes trousses,
toumente glaciaire Jean-Claude MONACELLI
comme une course
qui me prend, me surprend 
me démène, me surmène.
Laissez moi passer, je suis pressée
un peu perdue, éperdue,
éperdument amoureuse,
écartelée entre rêve et réalité.
laissez moi passer, je suis pressée
volante, virevoltante
emportée, déportée
secrètement, comme une amante.
Une véritable tourmente... 
Laissez moi passer, pressée, je suis si pressée...


MARIE ANGE MURCIA