Pages

lundi 29 décembre 2014

PLUME AU VENT

reprendre la plume
lâcher prise
le cœur en crise
écrire quelques bêtises
pour dire quelques sottises...
ainsi je m'incline
aussi légère qu'une plume
j’échappe à l'enclume
je charge le temps
j'affronte les éléments
quel est donc ce tourment 
qui me rend
comme la plume au vent...

MARIE ANGE MURCIA






vendredi 12 décembre 2014

ATOUT COEUR


ami de mon cœur
il est tant de mots
que je ne saurais dire
ami de mon cœur
il en est tant
que vous ne sauriez entendre
puisque je ne peux les écrire
vous ne pourrez jamais les lire
ici est un lieu ou l'on vit ses désirs
nul besoin de serments
notre vie est comme un souffle de vent
transportant le bonheur et ses couleurs 
cette brise transperce toutes nos peurs
mais la vie arrive 
et l'amour se met en retard
il reste à jamais un rendez vous raté
pour cause de fuite effrénée.

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 23 novembre 2014

MA CROIX


Pour toi j'ai traversé les ans
j'ai changé cent fois de lieux
je me suis pliée aux caprices des dieux
j'ai souvent pleuré faute de mieux
j'ai porté des fruits
dont certains aujourd'hui sont pourris.
j'ai courbé l’échine
plus bas, bien plus bas que s'en fut un crime
j'ai cessé d’écrire de peindre et de lire...
à chaque fois que tu détournes le regard
j'ose à peine le croire
j'ose ma peine d'y croire
que ne ferait on pas pour ceux que l'on aime
pour toi j'ai lutté contre le vent
du racisme et des méchants
de fardeaux en fardeaux
je n'ai plus de dos
ma croix est en moi
étouffante crois moi...
ma croix est en bois
ma croix est en fer
je suis déjà en enfer...

MARIE ANGE MURCIA

mercredi 19 novembre 2014

ETHYLIQUE

à force d’écrire
je ne cesse 
de le dire
à force de lire
vous pourriez me décrire
peut être meme me l’écrire
les mots 
me collent 
à la peau
et remplacent mes oripeaux
les mots m'abreuvent sans eau
et je peux boire au goulot
bois sans soif
un verre 
de trop 
c'est l'ivresse
l'écriture 
en liesse
éthylique chronique
au mot de trop
un dernier pour la route
pour faire ma cour
tituber désinhibée
pour enfin signer..

MARIE ANGE MURCIA 





lundi 10 novembre 2014

ÉQUILIBRISTE



au plus profond de l'océan
vers ce pays
ou le moindre soupir
prend des allures de tentation
je marche à tâtons  
en équilibre sur mes émotions
je change de sensations
comme on change de destinations
comme on pardonne 
à ses illusions...
et si on dansait 
pour apprendre à rêver...

MARIE ANGE MURCIA






samedi 8 novembre 2014

UN ECRIT DES CRIS

le temps me manque
en écrivant ces quelques lignes
j'arrache un moments
entre deux portes
je subtilise un instant
en quelques seconde
je trouve les mots
pour calmer ma fièvre
je décroche mes idées ou mes rêves
le temps me presse
il m'a déjà ôté les caresses,la tendresse
il s'acharne sur mon visage
il suspend mon charme
le temps me manque
alors très très vite je dis
en passant rapidement
je décrie j’écris je décris
mais ce ne sont que des cris écrits...

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 26 octobre 2014

ILLUSIONNISTE

je pense pour l’illusoire
je parle sans y croire
je chante pour la gloire
je ne tiens plus en place
et le ciel m'agace
j'aime ce que tu es
parce que tu es ce que j'aime
mais le ciel m'agace 
à faire la grimace
il prend tout mon espace
penser pour la gloire
parler sans y croire
chanter pour l'illusoire
pleurer pour un rien
danser pour mes pieds
chanter pour hurler
penser sans en parler
parler pour ne plus y penser...

MARIE ANGE MURCIA

j'aime ce que tu fais
parce que tu fais ce que j'aime


vendredi 3 octobre 2014

BOAT PEOPLE









je vis dans mon corps
comme une habitante du grand nord
sans abri avec l'âme au dehors
sous le coup d'un mauvais sort
je vis dans mon corps
sans mon accord
entre bâbord et tribord
je tangue à en perdre le nord
je n'entre plus dans ma peau
qui s'agite comme un drapeau
j'abandonne mes oripeaux
comme des fardeaux
dessine moi un radeau
pour m'enfuir sur l'eau
loin de ce cahot

MARIE ANGE MURCIA

jeudi 2 octobre 2014

SECRET STORY



secrète, pour la paix
notre histoire est sans gloire.
facile à écrire
impossible à vivre,
discrète, enfouie,
immobile et sans cri.
nos regards miroirs 
en croisade 
caressent l'espoir 
sans meme se voir
sans meme y croire
sans meme y voir
sans meme se croire
les miettes de notre diète
ont la saveur du coup de cœur
et la valeur de mes ardeurs
une histoire sans histoire 
un secret trop secret top secret
secret story.


MARIE ANGE MURCIA



lundi 29 septembre 2014

L'O DE LA O



rue Kleber petite pluie du jour
l'eau tant redoutée est arrivée
si rare dans nos contrée 
elle déferle comme un bienfait
et au lieu d’être arrosés  
nos prés sont inondés
dans ma rue l'eau se rue
mon trottoir se noie 
tout au bout la Robine s'en voit
et moi je reste chez moi
il pleut sous les tuiles des toits
il est sept heure vingt trois 
et le jour n'est pas encore là
peu à peu la nuit se dilue
l'eau ne tombe plus
les égouts assoiffés 
ont bu à notre santé 
au loin j'entends les pompiers
tout danger ne serait il pas écarté?
allez je m'en retourne songer
sans doute épuisée d'avoir trop chanté..

MARIE ANGE MURCIA





vendredi 26 septembre 2014

ELUCUBRATIONS

                                                                  pour voir les sculptures cliquez sur le titre

sculpture Sébastien Langloys sebastien-langloys.com
                                                                                           


le piège était tentant
le piège était évident
et je suis tombée dedans..
quelle merveilleuse sensation
de se couler comme du béton
s'enliser jusqu'au menton
en perdre la respiration,
se saborder comme le scorpion.
étranges sensations
étrange situation
ou seule persiste la vision
de mes élucubrations.
peu importe la conclusion
la portée de mes chansons
le piège était tentant 
et combien évident
j'y suis pour un moment....



MARIE ANGE MURCIA 


ELUCUBRATION: production déraisonnable, absurde, issue de recherches laborieuses; 
divagation , extravagance...



mercredi 24 septembre 2014

L'ATTENTE


l'attente 
se fait agaçante
l'attente 
est languissante
complètement aliénante 
parfois déchirante
quelle est donc cette attente
qui me rend démente
pour une histoire courante
mais pas du tout rassurante
l'attente est blessante
l'attente est stressante   
tout aussi déstabilisante
l'attente est méchante
exaspérante, énervante,déroutante,
je suis dans l'attente
dans cette vie presque mourante
je suis dans l'attente
dans cette vie presque débilitante
plus du tout rassurante..

MARIE ANGE MURCIA

mardi 23 septembre 2014

AMOUR

comment peux tu croire qu'une fille comme moi
meme à cent ans, ne puisse plus aimer?
je suis une amoureuse rêveuse.
la vie serait triste sans cette belle lueur d'espoir.
bien entendu les attentes
ne sont plus les mêmes qu'à vingt ans.
elles se réduisent à l'essentiel:
vérité, tendresse, force, concessions.
si tu n'a pas vu "AMOUR" de Michael Haneke
regarde le ..
il parle de l'amour sans questionnement, 
une évidence
je n'en suis pas encore là, en attendant j'y crois..

je pourrais te parler aussi
de ces deux poètes
Khalil Gibran et May Ziadah
qui se sont aimés sans jamais se rencontrer
l'un écrivait à l'autre:

26 février 1924

"vous me dites que vous avez peur de l'amour;pourquoi ma tendre amie?
avez vous peur de la lumière du soleil?
avez vous peur du flux et du reflux de la mer?
avez vous peur du jour naissant ?
avez vous peur du retour du printemps?
je me demande pourquoi vous avez peur de l'amour?
je sais que l'amour d'une âme basse ne peut vous satisfaire,
tout comme je sais qu'il ne peut pas me plaire.
vous et moi ne saurons satisfaire de ce qu'il y a de mesquin dans l'esprit.
nous voulons tout en quantité.
nous voulons tout avoir.
nous voulons la perfection.
je dis May,
que dans cette aspiration qui est la notre
se trouve notre accomplissement,
car si notre volonté n’était qu'une ombre
parmi les innombrables ombres de Dieu,
nul doute
que nous atteindrions l'un des nombreux rayons de sa lumière.

Oh! May, n'ayez pas peur de l'amour!
n'ayez pas peur de l'amour, amie de mon cœur.
nous devons nous soumettre à lui
malgré ce qu'il peut nous apporter
de souffrance, de nostalgie, de perplexité et de confusion.
Ecoutez, May:
aujourd'hui, je suis dans une prison de désirs,
qui sont nés lorsque moi meme je suis venu au monde.
et aujourd'hui je me trouve entravé
par les chaines d'une idée aussi vieilles
que les saisons de l'année.
pouvez vous faire montre de mansuétude à mon égard,dans ma prison,
afin que nous puissions émerger enfin à la lumière du soleil?
resterez vous prés de moi
jusqu'à ce que ces chaines soient détruites
et que nous puissions marcher librement
et sans entrave jusqu'au sommet de la montagne?
Et maintenant venez plus prés,
rapprochez votre front de moi-
comme ceci, comme ceci,
et que Dieu vous bénisse et vous protège,
compagne bien- aimée de mon cœur."

tu vois l'amour est fluide, volatil
il se passe de longs discours
parfois meme de beauté
parfois meme il n'est que silence.

je suis une spécialiste des amours impossibles
ceux la révèlent
la patience, le renoncement, l'abstinence et le contrôle de soi.
et bien souvent il faut y croire
malgré la distance, l'isolement et le désespoir.

aujourd'hui je sais vivre sans, mais pas sans y croire.

au moindre regard, à la moindre vibration
mon cœur se met à battre,
il sait reconnaître dans le plus imperceptible chuchotement
la plus belle des mélodies.
peu importe le temps, tout est possible
parfois, souvent, meme pour un instant ;

j'aime l'émerveillement de certaines rencontres.
j'aime la folie des coups de cœur.

tu vois, oui je suis amoureuse
jusqu'à ne plus pouvoir respirer
ne plus tenir en place...
mais comme je ne connais rien de meilleur
j'en accepte les douleurs.

mais toi qui a le meme age que moi tu es si je ne m'abuse amoureux non?

MARIE ANGE MURCIA






dimanche 21 septembre 2014

MÉMOIRE D' ALZHEIMER

j'ai renoncé au maquillage
pour embrasser mes enfants
j'ai renoncé aux talons 
pour courir derrière mes enfants
j'ai renoncé à ma dignité
pour rester prés de mes enfants
aujourd'hui je suis libre 
et je renonce à ma vie 
pour rester prés de ma maman.
je suis sa mémoire
je suis sa dignité
sa prothèse. 
son habilleuse, sa toiletteuse, son cuistot, 
sa femme de ménage, son chauffeur, 
son intendant, sa logeuse, son aide soignante, 
sa meilleur amie, 
son marchand de sable, sa béquille, 
sa fourchette, son miroir, 
mais je ne serai jamais plus sa fille
puisqu'elle croit désormais 
que je suis sa mère...
elle prend ma main 
elle prend mon bras....

MARIE ANGE MURCIA
à ma mère ..

mardi 9 septembre 2014

MEMORY


ma mémoire flanche
ne se souvient pas très bien
non, plus trop trop bien
de moins en moins bien
ma mémoire se branche
mais rien ne se déclenche
mes souvenirs deviennent étanches
ma mémoire chante
des airs qui m'enchantent
elle glisse elle se risque
sur quelques pistes
si elle décroche
lorsqu'elle écorche
c'est en souvenir 
de ce qui fait souffrir
on se reconnait
pour s’être déjà croisé
ma mémoire est franche
aura t on une seconde chance.

MARIE ANGE MURCIA 



dimanche 7 septembre 2014

ETERN-ÉTÉ

Gruissan plage de Mateille 2014

parce que l’été 
est en train de fuguer
vers des contrées 
ou jamais je n'irai
désormais je l'attendrai 
au bord de ce bassin
bordé de sable fin .
si l’été 
avait envie de rester
eternellement dans nos contrées
j'en profiterai
en me baignant toute l'année
donnez moi le pouvoir
de le coincer sur mon territoire 
de le domicilier 
juste au dessus de la méditerranée
et de l'apprivoiser
pour en faire mon éternel été..

MARIE ANGE MURCIA 


samedi 6 septembre 2014

MAL MÂLE MALLE




ma sensibilité mise à mal
ne s'en sort pas trop mal
meme si j'ai mal
je me dis quel est donc ce mâle
qui me fait aussi mal
pourquoi a t on si mal 
à cause d'un mâle
du mal pour un mâle
un mâle qui fait mal
de plus en plus mal
comment fait on 
pour faire passer ce mal
pour se passer de ce mâle
que fait on 
d'une vie sans mâle
d'une vie mise à mal
à cause de ce mâle 
qui s'est fait la malle...


MARIE ANGE MURCIA MARTINEZ




vendredi 5 septembre 2014

DIRE OU ECRIRE


j'aurais aimé te dire
combien le temps m'a paru long
de ce temps de mes vingt ans
à ce temps de maintenant
te parler de mes joies
te raconter mes peines
j'aurais aimé t’écrire
mes souffrances et mes rires
avec des mots qui veulent dire
bien plus de ce que l'on peut lire
je t'envoie mes pensées
comme on envoie un baiser
je souffle comme le vent
pour faire voler les cerfs volants
je roule comme le torrent
emportée par le courent
si je me pose un instant
que ce soit pour très longtemps
j'aurais aimé te le dire
sans jamais te l’écrire...

MARIE ANGE MURCIA MARTINEZ



jeudi 4 septembre 2014

T'EN FAIS PAS


t'en fais pas pour ça
tant pis 
si tu ne m'aimes pas 
c'est aussi simple que ça
je m'en retourne 
sans histoire
c’était juste pour y croire
pour un instant d'espoir 
alors si je m'en vais
ce sera pour de vrai
t'en fais pas pour ça 
je ne reviendrai pas
je suis déjà loin tu vois
aussi loin que mon destin
t'en fais pas pour ça  
tu vois 
je suis sage parfois ....

MARIE ANGE MURCIA MARTINEZ






mardi 2 septembre 2014

OMBRAGE


par la fenêtre sur rue
et de son volet fissuré
le passé s'est infiltré
petite pénombre
et passage à l'ombre
comme il fait sombre
les souvenirs s'estompent,
une véritable hécatombe,
ils tombent
j'en ramasse
mais je me lasse,
j'en chasse
pour un peu plus d'espace
j'en garde
autant que j'en passe ...
certains ont laissé des traces
d'autres me glacent
et si il en fut de beaux 
rien aujourd'hui ne les remplace....

MARIE ANGE MURCIA


lundi 25 août 2014

AUTANT EN EMPORTE


Autant en emporte mes illusions
essais couleurs virtuelles Krita 
Comme autant en emporte le vent
Je reste fragile des sentiments
Malade de mes aimants
De ma plus profonde affection
Je rends belles mes amours d'enfant;
En m’éveillant loin de ceux
Chaque jour
Est un jour perdu sans eux
Mes rêves
Me donnent du courage pour deux.

MARIE ANGE MURCIA MARTINEZ




dimanche 24 août 2014

SANS RIRE


comme dans une fable
pas le moindre petit morceau de vers
pour te conter mon univers
mais toi
ou es tu que fais tu?
comment vas tu?
autant de questions
auxquelles 
tu es le seul a pouvoir répondre
oh comme il est ardu 
de choisir ses mots 
sans paraître exiguë 
lorsque l'esprit en est dépourvu
parfois lourds de conséquences
moqueurs menteurs 
j'aimerais avoir le mot pour rire 
ou pour te dire
combien tu me manques
j'ai connu pire
mais c'est de pire en pire
je m'efface sans laisser de traces
sans un sourire sans un soupir ...

MARIE ANGE MURCIA

samedi 23 août 2014

SI PEU

quai Dillon l'ecluse 

pour un peu
si le soleil se trompe de chemin
il me retrouvera mal en point
sans ses coups sans ses bains
sans hâle dans le petit matin
pour un peu
si les jours s'en suivent
de plus en plus sombres
je marcherai sans ombre
entre les gouttes contre le vent
pour un peu ou si peu
tellement peu 
je passerai le pont 
longeant le quai Dillon
pour un instant d'abandon
au grès de mes sentiments..

MARIE ANGE MURCIA


mardi 19 août 2014

CHAMADE

ah ah ah
et ça regarde qui
et ça fait peur pourquoi
ça fait du mal à qui
si c'est bon pour moi 
alors c'est bon pour vous
c'est sans histoire et tout doux 
ça renverse l'ordre établi
et fait renaître l'envie
ça change la vie
et fait chanter la pluie
rien n'est trop beau 
rien n'est plus beau
pas meme un coup de pinceau
peu importe la raison
ou l’épaisseur de la cloison 
venez entendre battre mon cœur...
non il ne faut pas avoir peur
il n'y a rien de meilleur 
écoutez il bat la chamade.

MARIE  ANGE MURCIA



samedi 16 août 2014

GIROUETTE


sans rien dire
je reste à l'abri 
derrière mes sourires
j'observe comme une trêve.
mon drapeau blanc
s'agite seul sans grandes convictions,
il me montre le sens du vent
girouette sans tête
amie avec les courants 
de l'air et du moment
je tourne autour de mon avant
sans savoir ce qu'il en sera de mon après.
à tourner sans arrêt, 
je n'avance jamais,
je reste perchée sur mon clocher.
girouette sans tête
indiquant le nord ou l'est
je suis du sud et un peu trop à l'ouest..

MARIE ANGE MURCIA





lundi 11 août 2014

REFRAIN


c'est la fin 
quelque chose me dit 
c'est la fin 
il n'y aura plus rien
bien trop loin
dans ton monde incertain
je te laisse terminer ton refrain
je chante aussi la meme mélodie
berceuse d'illusions pour rien
c'est la fin 
je ne ressens plus rien
ce n'est plus pour mon bien
bien trop loin
dans mon monde incertain
je chante le meme refrain
de cette mélodie qui revient 
avec ses illusions sans fin
c'est la fin du refrain....

MARIE ANGE MURCIA







dimanche 10 août 2014

L’ÎLE AUX TRESORS




Les mots ont leurs mystères 
les souvenirs leurs colères.
il est facile de lire l'avenir 
sur une image du passé, 
maintenant que l'on sait, 
si on avait su 
on se serait abstenu, 
en secret on se serait aimé.
depuis nous naviguons 
toi sur l’océan moi dans le néant. 
Nous nous reconnaissons 
chaque fois que nous nous croisons, 
toi sur un vieux gréement 
sous les ailes du vent 
moi à la rame contre les éléments.  
toi sur tes îles sous le vent 
moi sous le vent du golf du lion.
je te cherche parfois là ou tu n'es pas 
je me trompe souvent de présent 
mais des que tu apparais sur l’écran 
se gomment en un instant 
tous mes coups de crayons 
mes esquisses sans proportion 
mes suppositions.
je reste celle de ce temps 
avant les ouragans, 
reine virtuelle 
de cette communication si cruelle.
ceci n'est pas une fiction 
toute ressemblance 
est une véritable chance, 
me reconnaître au milieu de ma tempête 
me donne des ailes.
sans remord 
je donnerais tout mon or 
sur mon corps 
je tatouerais des îles aux trésors
pour que tu saches au premier regard 
tout ce qui s'y cache
sans perdre de temps, 
car le temps nous est compté
avoir ce temps pour aimer 
est le seul présent 
qui s'offre sans serment ....

MARIE ANGE MURCIA 

mercredi 6 août 2014

EPOUVANTAIL


téléportée
à travers des contrées
pour un amour que j'avais croisé 
je me suis fatiguée
je sillonne encore
les chemins qui me font du bien
jetant par dessus les barrières
des regards sans espoir 
en sautant la rivière 
pour changer de terre
j'ai raté la pierre
mouillée trempée
je sèche aux quatre vents
épouvantail de sentiments
j'amuse encore les méchants
pour ne pas pleurer
je sanglote en dedans
épouvantail sans paille
je ressemble c'est évident
à une poupée de chiffons......

MARIE ANGE MURCIA









lundi 4 août 2014

ANTIDOTE

par la fenêtre je vois naître
un monde sans peur sans heurt
une belle journée en somme
de cet été 
parfois brumeux parfois pluvieux
naissent des jours comme celui ci
silencieux lumineux et si radieux
je n'y suis bien que le soir
je respire enfin dans le noir
j'attends ma vie
assise au bord du lit
mais les mots viennent
ma plume se déchaîne
c'est ainsi que se draine 
le trop plein de ma peine
j'aspire comme un venin
les quelques gouttes 
essentielles à mon vaccin
antidote de mon destin...

MARIE ANGE MURCIA




dimanche 3 août 2014

DECLARATION

folle de toi
plus qu'une évidence
aucun doute en instance
puisque c'est ainsi
c'est donc moi qui te le dis
sans avoir été présenté
nous nous sommes rencontrés
émois sans désarroi 
amoureuse sans abois 
rien n'y fera
pas meme toi 
surtout pas moi
si tout se finit ici
il en sera ainsi
rien n'y fera
je suis folle de toi...
enfin je crois....
ou serait ce un rêve dis moi?

MARIE ANGE MURCIA





samedi 2 août 2014

PEACE AND LOVE


laisse toi faire
tu n'auras rien à faire
ce ne sera pas la guerre
puisque je suis sincère...

je te laisse faire
sans rien faire
ce n'est pas la guerre
es tu sincère ?

je me laisse faire
sans savoir quoi faire
j'ai si peur de ta guerre 
vraiment sincèrement...

mais tu ne te laisses pas faire
tu ne sais toujours pas quoi faire
tu as si peur de ma guerre...

laisse moi faire
je sais quoi faire
pour qu'il n'y ait plus la guerre.

MARIE ANGE MURCIA

mardi 29 juillet 2014

VISITATION



peu importe

si tu ne toques pas à ma porte
je reste disponible
pour ce qui reste à dire d'inaudible
le regard tendre
et le cœur en cendre
je rêve encore
de l'immensité de ton décors
si l'enfer prend des airs de paradis
il s'y entend à se méprendre
lorsque j'entends le son de ta voix
le poids est plus léger sur ma croix
tu le sais je n'ai pas le choix
mon chemin est parfois si étroit
que seule la solitude m’emboîte le pas
peu importe
meme si tu ne me cherches pas
je serai encore là ...


MARIE ANGE MURCIA





dimanche 27 juillet 2014

LETTRE D'AMOUR


pour tout l'or du monde
je n’échangerais en rien
l'amour qui me vient
l'amour qui me tient
bercée d'illusions
animée de passion
je suis amoureuse pour un rien
je suis amoureuse d'un rien
être amoureuse me fait du bien
parler de son cœur est souvent une erreur
le mien ne risque plus rien
il se maintient meme sans liens
vaste et gourmand
il a besoin d'un aimant
pour tout l'or du monde
je ne changerais rien
de l'amour qui s'en vient
de l'amour qui me retient....

MARIE ANGE MURCIA


samedi 26 juillet 2014

LA BELLE ET LA BETE

ANNE ANDERSON

















je suis comme la bête
lorsque la belle s'en va
sans vie
accrochée à mon ordi
je te vois passer
au plus près de mes pensées
et de mon histoire si peu passée,
mon esprit se tari .....

MARIE ANGE MURCIA


WALTER CRANE 1874

jeudi 24 juillet 2014

OPTIMISTE

finissons en avec la peine
le présent est le bon moment
la vie nous attend
peu importe le temps
pour un jour ou toujours
chaque instant est important
en vitesse ou lentement
peu importe la forme 
si l'on  n'est plus conforme
les raisons du cœur sont les meilleurs
ici ou bien ailleurs
loin ou sans lendemain
juste un signe de la main 
cela suffira bien
lorsque l'amour nous tient
meme si il faut attendre demain
ce sera donc demain
ou après demain
après tout ce n'est pas si loin...

MARIE ANGE MURCIA







mercredi 23 juillet 2014

CONTE DE FAITS


j'ai rencontré un mirage
il fut de courte durée
mais je garde son image
un peu figée un peu glacée
une histoire sur papier
légèrement décolorée
mal découpée 
ni cadrée ni encadrée
négligemment posée 
de cette légende est né
un conte de faits imparfaits 
un peu raté très peu gâté
sans avenir ni devenir
ni rêves ni trêves 
en bref une brève ........

MARIE ANGE MURCIA








mardi 22 juillet 2014

NON DIT

tout ce que je veux dire
je n'arrive pas à l'écrire
tout ce que je veux écrire
pas si simple à dire
s’écoule ma veine
autant que ma peine
s’écoule la peine
au creux de mes veines
je m'adresse au destin
au ciel et à tous ses saints
pour me tendre la main
un miracle en somme
juste un peu d'encre sympathique
pour des aveux illisibles
à l'écriture invisible..

MARIE ANGE MURCIA



lundi 21 juillet 2014

DANSEUSE



à chaque cadence
je danse
au moindre mot de trop
je prends mes distances
car je suis sans assurance
pourtant je danse
en faisant fi de la médisance
ou de quelques turbulences
à chaque décadence
je danse
comme une chance
d’égayer mon existence 

MARIE ANGE MURCIA

dimanche 20 juillet 2014

TON SUR TON



aimer
donne le ton
aimer
sur le bon ton
augmenter le son
s’étourdir de sensations
en gérant ses vibrations
aimer
ton sur ton
au pouvoir d'attraction
irrésistiblement
balancer ses secrets
offrir son intimité
se damner pour un baiser
embrasser s'enliser
mourir d’émotions
pour un instant de tentation ...

MARIE ANGE MURCIA


samedi 19 juillet 2014

VINGT ANS


sans faire de serments 
sans être amants
pour un moment
un simple instant
nous aurons vingt ans
notre course contre le temps
nos amours sans roman
sans faire d'enfants
sans être parents
pour quelques instants
nous auront bien plus de vingt ans
un destin sans fin
ou peut être sans lendemain
sans dire je t'aime
meme si l'on s'aime
c'est sans problème
avec ou sans passion
en mémoire de nos vingt ans...

MARIE ANGE MURCIA


jeudi 17 juillet 2014

PASSE PASSE




en passant par le passé
je l'ai vu passer
d'un pas pressé
un an a passé
un an passé
à me pencher sur le passé
pas si simple
passé simple
composé décomposé recomposé
conjugaison  désaccordée 
passé intérieur
tour de passe passe
ou de passé outrepassé .....

MARIE ANGE MURCIA


mercredi 16 juillet 2014

CARMELITE



une histoire de rien du tout
faite de tout et de rien
sans rien à dire
encore rien à dire
toujours rien à dire
si peu à dire
tellement peu
trop trop peu
encore bien moins
de moins en moins
presque plus rien
rien de rien
sans un signe de la main
comme une fin
presque sans fin
du début à la fin .....

MARIE ANGE MURCIA



mardi 15 juillet 2014

CONTRETEMPS

le temps se vide
en déversant ses rides
le temps nous ride
de son appétit avide
le temps a mille ans
le temps a ses moments
ses ères et ses printemps
de temps en temps 
je passe le temps
mais très souvent 
je manque de temps
je manque de bon temps
comme si j'avais cent ans
et un si petit contretemps.

MARIE ANGE MURCIA


lundi 14 juillet 2014

CELLE

KAMIL VOJNAR

sans une plainte 
pas meme une complainte
je laisse passer l'été
aux portes de la méditerranée
une saison d'orage sans plage
mes amours en bagages 
pour voyager dans mes étages
avec mes souvenirs en otage
une histoire à chaque virage
et d'autres hors de ma cage
sans une plainte 
pas meme une complainte
je replie mes ailes
comme une éternelle demoiselle
bien trop loin pour être celle
trop trop loin dans ma citadelle...

MARIE ANGE MURCIA


vendredi 11 juillet 2014

A VRAI DIRE

exploratrice sans malice
d'un monde immonde
spectatrice autiste
de ce monde à la ronde
émigrée désinhibée
dans ce monde raciste
parieuse sans preuve
pour un monde meilleur
voleuse à la tire
de bonheur et soupirs
colérique sulfurique
au regard numérique
folle à lier
à la langue bien déliée
folle de rage
de tous ces ratages
amoureuse obsolète 
totalement complètement définitivement
assurément votre ...

MARIE ANGE MURCIA 



lundi 7 juillet 2014

ENTRE DEUX

lorsque le soir se lasse
épuisé par la clarté
en attente de voie lactée
le jour le chasse
mais la nuit s’enchâsse
entre deux jours
parfois bleue parfois blanche
de noce ou de chine
lorsque le soir trépasse
le jour prend sa place
et la nuit lentement s'efface...

MARIE ANGE MURCIA

vendredi 4 juillet 2014

SAGACITÉ

très cher ami
puis je vous nommer ainsi
sans alerter les consciences
savez vous qu'elle est ma complaisance
si ce n'est de vous nommer ici
nulle besoin de présence
puisque nous vivons dans la distance
inutile parade
pour une histoire de camarades
inutiles salades 
pour une histoire aussi sagace
inutiles dérobades
pour une histoire qui m'agace
qui me rend fugace
prête à rejoindre ma carapace...

MARIE ANGE MURCIA